Vers une esthétique de l’attente



Résumé : 

Les œuvres d'art plastiques, cinématographiques ou autres, semblent avoir un plus. Un plus comme un trop. Ce trop est en fait un excès de signifiant qui empêche Ie rien d'apparaitre. Le rien attend dans l'œuvre d'être déclos. Cette déclosion du rien dans I'œuvre est l'empreinte de l'attente. Il s'agira donc d'ébaucher une esthétique de l'attente, en partant de pistes découvertes au détour de certaines œuvres.

L'intégralité du texte︎