ANTONIO CONTADOR

PROJECTS —
2019
        APOGÉE ET DÉCLIN #3
        FM - PUBLICATION
        FM - WALL PAINTINGS
2018
TCA #6
TCA #5
TCA #4
APOGÉE ET DÉCLIN #2
FM - SEL SOLAIRE
2017
FM - CABIDELA
FM - PUBLICATIONS
MONUMENT TO THE CHICKEN #2
2016
TCA #3
APOGÉE ET DÉCLIN #1
L
2015
FM - TALK & WALK
FM - PUBLICATIONS
FM - BROADCAST
FM - TALK
FM - WALK
TCA #2
MATÉRIAS BAIXÁS #2
OLUR #3
OLUR #2
2014
MATÉRIAS BAIXÁS #1
SAM
2013
FM - PRINTS
TU TE TUS
S
2012
MARCHE FUNÈBRE...
TCA#1
JE N’Y SUIS POUR RIEN
10 KM POUR RIEN
STIMULO
2011
MONOLOGUES EN COURANT POUR RIEN
2010
MONUMENT TO THE CHICKEN #1
OLUR #1
SENTINELLES
J’AI BIEN DÉTRUIT TA LETTRE
2009
MONOLOGUES WHILE WALKING UP THE STAIRS...
2007
PERSIFFLEUR


CURATING & AL. — 
2017
DEEEP
2014
TFR #3
2013
FLAMME PARPAING
2012
REVISITING ERNESTO DE SOUSA IN KASSEL
TFR #1
LE CHAT EST DANS LA FORÊT
2011
NOT YET
2005
RUIDOSO


PRESS —
2017
LE RÉPUBLICAIN LORRAIN
REVUE DIALOG
2016
LE TÉLÉGRAMME
OUEST FRANCE
2014
LE QUOTIDIEN DE L’ART
2013
UP MAG. (TAP - AIR PORTUGAL)
FROG


PAPERS & BOOKS (AS AN AUTHOR) 
2018
DA OPERÂNCIA E INOPERÂNCIA...
2017
THE ARTIST’S WITHDRAWAL... A NOÇÃO DE ESPERA...
2010
VERS UNE ESTHÉTIQUE DE L’ATTENTE
2004
SLAVES, CANNIBALS, BLACKS AND DJS...
2001
MUSIC AND THE IDENTIFICATION PROCESS OF THE YOUNG BLACKS IN PORTUGAL
BLACK YOUTH CULTURE IN PORTUGAL
1998
GENERATION CONSCIOUSNESS AND
ETHNICITY: FROM THE 2nd GENERATION TO THE NEW LUSO-AFRICANS

1997
RITMO E POESIA: OS CAMINHOS DO RAP






Mark
TCA - TAXINOMIE DE LA CHOSE AMOUREUSE #1
Performance


Photos : Guillaume Vieira

Pour Correspondances, Antonio Contador propose de dresser une possible taxinomie en plusieurs vignettes de la lettre d’amour à partir de lettres trouvées par l’artiste dans des brocantes. "Lettres d’amitié ou d’amour filial" - plus troublantes que certains billets doux, "éphémérides" - où le temps se dilate et où la lettre devient unité de mesure, " botanique de l’amour", "Tiertus et Alias Figuras" en sont quelques exemples. Une conférence performée à laquelle se joint la cantatrice Eduarda Melo pour... l'interprétation, tel le choreute d’une tragédie shakespearienne se posant en commentaire, du Voi che sapete ("vous qui savez" - en l'occurrence ce qu'est l'amour) des Noces de Figaro de Mozart et Lorenzo da Ponte. Mêlant un corpus de sources empruntées tant à l’iconographie du billet doux, au langage des fleurs qu’à la tragédie antique, Antonio Contador offre le temps d’une lecture publique une seconde chance, post mortem, à ces aveux anonymes. Ne serait-ce pas, simplement, pour subvenir à ce besoin de plaisir qu’énonçait Roland Barthes dans ses "Dix raisons d’écrire" ? - Agnès Violeau

Performance au Palais de Tokyo, dans le cadre de l'exposition Correspondances à l'Espace Culturel Louis Vuitton. Avec la participation d'Eduarda Melo (soprano) et de João Lourenço (clavier yamaha). (cur. : Agnès Violeau)

Combining an iconography of love with the language of flowers and ancient tragedy, Antonio Contador provides through a public reading a post mortem chance to these anonymous love confessions.