18h30. Le public, jusque-là dense, commence à se clairsemer doucement. Les curieux s’interrogent sur la voix mystérieuse qui résonne dans l’espace du Fonds Hélène et Edouard Leclerc. Un opus en hommage à Marc Chagall est sur le point d’être lancé. Son initiateur n’est autre que Christian Alandete, commissaire d’exposition parisien, passionné par l’association de l’art et de la littérature. Rien de surprenant donc, qu’il ait sollicité Antonio Contador, artiste, sociologue et docteur en arts plastiques, esthétique et sciences de l’art, et Barbara Quintin, plasticienne de 27 ans, pour cette performance artistique...

L'intégralité du texte ici